Les mises en garde du Pape François contre les chrétiens rigides

Les mises en garde du Pape François contre les chrétiens rigides

Le Saint père, le Pape François a eu les dents dures envers les “chrétiens rigides lors de l’homélie du 16 Octobre 2018 à la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe.

Faisans son homélie sur l’évangile du jour dans laquelle un pharisien invité par Jésus a scandalisé les docteurs de la loi en se mettant à table sans faire les ablutions.  
«Ils étaient vraiment un exemple de formalité. Mais il leur manquait la vie. Ils étaient, pour ainsi dire, inanimés. Ils étaient rigides. Et Jésus connaissait leur âme. Ceci nous scandalise, parce qu’ils se scandalisaient des choses que Jésus faisait quand il pardonnait les péchés, quand il guérissait le sabbat. Ils s’attrapaient les vêtements : “Oh ! Quel scandale ! Ceci ne vient pas de Dieu, parce que l’on doit faire ceci.” Les gens ne comptaient pas pour eux. Ce qui importait, c’était la Loi, les prescriptions, les rubriques

Mais Jésus libre d’esprit et dans la liberté de l’amour ne s’embarrassait pas de ces signes extérieurs  de piété qui font peu cas de l’humain. C’est avec amour qu’il répond à l’invitation du pharisien.  Il n’est point gêné de répondre à l’invitation du pharisien. Pour le Pape François,  il y a un écart entre l’amour du peuple pour Jésus, et la haine des docteurs de la Loi, qui le suivaient pour tenter de le piéger.

Si pour les docteurs de la loi, il n’y a que l’extérieur qui compte, Jésus lui il était beaucoup plus orienté vers l’intérieur, vers le cœur de l’homme. “Mais pourquoi regardez-vous l’extérieur ? Regardez à l’intérieur ce qu’il y a.”  lance t-il à l’endroit des docteurs de loi qui se prennent pour des saints.

A travers son homélie, c’est à tous les chrétiens que le saint père s’adresse. Surtout à ceux d’entre nous qui ont toujours l’air sérieux sur nos différentes paroisses; qui sont rigides. Mais pour le Saint père, derrière une rigidité, il y a de graves problèmes. Là, va t-il poursuivre,  il n’y a pas Jésus, il y a l’esprit du monde.

C’est pourquoi Jésus leur lance expressément l’appel à l’ouverture paur faire passer es rayons de la grâce. Car, précise le Pape François,  le salut est un don gratuit de Dieu. Personne ne se sauve soi-même“.

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :