Le mariage et la famille au cœur de la préoccupation du Saint Père

Le mariage et la famille au cœur de la préoccupation du Saint Père

Mariage: Le Pape favorable à un catéchuménat permanent

La question du mariage était au cœur de la préoccupation du Pape François ce jeudi 27 septembre 2018 où s’est rendu en la basilique Saint-Jean-de-Latran pour rencontrer les 850 prêtres, diacres permanents, époux et personnes engagées dans la pastorale familiale.

Le nouveau champ où il faut en bon semeur poser les graines de l’évangile est la famille. C’est pourquoi le Pape François s’est entretenu le 27 Septembre dernier avec les poux et les personnes engagées dans la pastorale familiale et qui ont participé au cours de formation sur «le mariage et la famille» organisé, entre le 24 et le 26 septembre, par le Tribunal de la Rote romaine et le diocèse de Rome.

Pour la réussite de l’Evangile du mariage, le Saint père préconise une préparation assez sérieuse des couples candidats à ce noble sacrément. Cette préparation doit aller au delà des quelques rencontres accordées habituellement au couple.

Pour le souverain Pontife, le mariage est bien un sacrément et non un évenement social. En ce sens, les futurs époux qui s’engagent dans ce projet doivent faire un choix conscient basé sur la volonté de construire quelque chose de grans, de beau et surtout de durable.

Pour ce faire, le Pape François préconise pour les diocèses de séminaires, de retraite de prières au cours desquels les futurs mariés sont accompagnés non seulement par des prêtres mais également des psychologues et des couples mariés qui ont capitalisé une bonne expérience de vie de couple et qui constituent des exemples autour d’eux.

Le prêtre jouera certes un rôle central en expliquant aux futurs époux que le mariage est un signe de l’union sponsale entre le Christ et l’Église.

«Plus la préparation sera approfondie et étendue dans le temps, plus les couples apprendront à correspondre à la grâce et à la force de Dieu». Plus le couple développera des «anticorps» utiles pour affronter les inévitables moments de difficultés et de fatigue de la vie conjugale, a exposé le Saint père.

Catéchèse et suivi, deux piliers importants

Généralement beaucoup de couple entrent dans le mariage sans savoir à quoi ils s’engagent. Cette méconnaissance de la vie de couple fait naître tout de suite des déceptions. L’approfondissement de la catéchèse pourrait être une réponse à cette méconnaissance. Pour le saint père,  la préparation au mariage est un «temps de grâce où le couple est particulièrement disponible à écouter l’Évangile et accueillir Jésus». Aussi recommande t-il un accueil sincère des couples, un langage adéquat et une présentation clair des contenus.

«C’est une expérience de joyeuse maternité quand les nouveaux époux sont l’objet des soins de l’Église, une mère attentive qui n’abandonne pas, n’écarte pas, mais accompagne avec tendresse, embrasse et encourage» indique le Saint père. Il en appelle donc à un suivi du nouveau couple à travers des séminaires et des activités communautaires.  

Convaincu qu’il pourra s’appuyer sur l’Eglise lors des moments difficiles de la vie de famille, le couple s’engage avec beaucoup de confiance et aborde cette aventure avec plus de sérénité.

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :