Eglise – Pape François aux fidèles : « Soyez des artisans de paix, témoins d’espérance “

Eglise – Pape François aux fidèles : « Soyez des artisans de paix, témoins d’espérance “

En ce dernier dimanche de l’année liturgique C, le Pape François s’adressant aux pèlerins rassemblés sur la place Saint-Pierre pour la prière de l’Angélus de ce jour, dimanche 17 Novembre 2019, le Saint après la célébration invite les fidèles à vivre leur vie en répondant à la haine par l’amour, à l’offense par le pardon et à être toujours attentifs et aimants envers les pauvres.

Dans sa réflexion sur la lecture de l’évangile de ce dimanche 17 Novembre 2019, le Pape François a invité les croyants à collaborer avec le Seigneur dans la construction de l’histoire, en devenant, avec Lui, artisans de paix et témoins de l’espérance dans un avenir de salut et de résurrection.

Se référant à l’évangile de Luc qui raconte le discours de Jésus sur la fin des temps, le Pape a dit qu’il utilise deux images apparemment contrastées : la première est une série d’événements effrayants tels que des  catastrophes, des guerres, la famine,  l’émeute et des persécutions, tandis que la seconde est rassurante comme il dit : “pas un cheveu sur votre tête ne sera détruit”, selon des propos rapportés par Vatican News.

A Lire aussi:

Eglise : la communauté catholique du Mozambique soutient l’évêque de Pemba contre l’accusation de haine


Le Saint père a expliqué que d’une part, Jésus offre une vision réaliste de l’histoire, marquée par les calamités, la violence et les traumatismes, et d’autre part, il indique l’attitude d’espérance que doivent garder les chrétiens.  “C’est une attitude d’espérance en Dieu qui permet de ne pas se laisser submerger par des événements tragiques “, a-t-il dit.

Pour lui, les disciples du Christ ne peuvent être esclaves de la peur  aussi, précise-t-il, ils sont appelés à vivre l’histoire en endiguant la force destructrice du mal avec la certitude de l’action aimante et rassurante de Dieu.

Sûr du fait que malgré le déroulement incertain des événements de l’histoire, le Pape a dit que les chrétiens savent que leur vie ne peut être perdue car elle dans la main du Seigneur. Il alors tous les croyants à collaborer avec le Seigneur à la construction de l’histoire, “en devenant, avec Lui, artisans de paix et témoins d’espérance dans un avenir de salut et de résurrection”.

La foi, dit-il, “nous fait marcher avec Jésus sur les chemins sinueux de ce monde, dans la certitude que la puissance de son Esprit pliera les forces du mal, les soumettant à la puissance de l’amour de Dieu”.

Le Saint père a conclu sa réflexion, en soutenant l’exemple des martyrs chrétiens de notre temps qui, malgré les persécutions, sont des hommes et des femmes de paix, a-t-il dit.”Ils nous donnent un héritage à sauvegarder et à imiter : l’Évangile d’amour et de miséricorde.

C’est le trésor le plus précieux qui nous a été donné et le témoignage le plus efficace que nous puissions donner à nos contemporains. Face à la haine proposons l’amour et face à l’offense, le pardon.

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :