Eglise : la communauté catholique du Mozambique soutient l’évêque de Pemba contre l’accusation de haine

Eglise : la communauté catholique du Mozambique soutient l’évêque de Pemba contre l’accusation de haine

La Conférence épiscopale du Mozambique et  l’association des prêtres diocésains catholiques du diocèse de Pemba ont  défendu Mgr Luiz Fernando Lisboa, contre les accusations de violence et de haine dont il est accablé.

Dans une publication récente, l’hebdomadaire mozambicain “O Jornal O Público” a rendu public de nombreuses déclarations accusant l’évêque Luiz Fernando Lisboa d’inciter à la division et au racisme dans son diocèse, de promouvoir la violence et la haine ainsi que de ne pas respecter les symboles nationaux du pays pendant son séjour au Capo Delgado, une province du Mozambique.

Des accusations rejetées du revers de main par l’Église catholique du Mozambique. Selon elle, ces accusations sont  “trompeuses et biaisées… fausses et diffamatoires“. Dans une déclaration,  la Conférence épiscopale a en effet déclaré que l’Église du Mozambique s’est engagée à ” la paix, la réconciliation et l’espérance “, suivant le thème de la visite apostolique du Pape François au Mozambique, en septembre de cette année.

L’évêque du diocèse de Pemba bénéficie du soutien de ses prêtres :

Lors d’une conférence de presse convoquée par les prêtres du diocèse de Pemba, le porte-parole, le père Dénis Gabriel, a défendu l’évêque et a déclaré que l’article contre Mgr Luiz Fernando Lisboa contient de nombreuses faussetés. “Nous réaffirmons notre soutien inconditionnel et notre solidarité avec notre évêque et notre pasteur pendant cette période de persécution et de calomnie”, a déclaré le père Gabriel à la presse.

Mais de quoi s’agit-il ? L’évêque de Pemba, d’origine brésilienne, s’est exprimé ouvertement sur la détérioration de la situation sécuritaire dans la province de Cabo Delgado et c’est un critique connu du gouvernement. Dans le passé, l’évêque a dit qu’avec la découverte de gisements de gaz offshore, les habitants de Cabo Delgado sont devenus la cible d’une véritable invasion de toutes sortes de personnes d’origines, d’entreprises et de projets différents. L’évêque souligne que la richesse de Cabo Delgado devrait générer des emplois et de l’espoir pour les jeunes de la région et un partage équitable des bénéfices résultant de la découverte du gaz.

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :