Eglise: Exhortation apostolique du Pape François: « Amoris Laetitia » La joie de l’amour (Chapitre6)

Eglise: Exhortation apostolique du Pape François: « Amoris Laetitia » La joie de l’amour (Chapitre6)

63 / 100 SEO Score

Exhortation apostolique du Pape François

Chapitre 6:  « Quelques perspectives pastorales »

Dans le sixième chapitre, le Pape aborde un certain nombre de pratiques pastorales qui conduisent à construire une famille solide et féconde, selon le plan de Dieu. Dans cette partie, l’Exhortation accorde une large place aux Relations conclusives des deux Synodes et aux catéchèses du Pape François et de Jean-Paul II.

Il est répété que les familles sont sujets et non pas seulement objets d’évangélisation. Le Pape relève qu’il « manque souvent aux ministres ordonnés la formation adéquate pour traiter les problèmes complexes actuels des familles » (AL 202).

S’il faut améliorer la formation psycho-affective des séminaristes et impliquer davantage la famille dans la formation au ministère (cfr AL 203), « l’expérience de la vaste tradition orientale des prêtres mariés pourrait être utile » (AL 202). Le Pape aborde le thème des jeunes fiancés qu’il faut guider sur le chemin de la préparation au mariage, de l’accompagnement des époux dans les premières années de vie conjugale (y compris le thème de la paternité responsable), mais aussi dans certaines situations complexes, et en particulier dans les crises en sachant que « chaque crise cache une bonne nouvelle qu’il faut savoir écouter en affinant l’ouïe du cœur » (AL 232).

Certains facteurs de crise sont analysés, comme celle d’une maturation affective retardée (cfr AL 239). La question de l’accompagnement des personnes abandonnées, séparées ou divorcées, est en outre abordée, et l’importance de la récente réforme des procédures pour la reconnaissance des cas de nullité des mariages est soulignée.

A Lire aussi:

La souffrance des enfants dans les situations conflictuelles est mise en avant. « Le divorce est un mal, et l’augmentation du nombre des divorces est très préoccupante.

Voilà pourquoi, sans doute, notre tâche pastorale la plus importante envers les familles est de renforcer l’amour et d’aider à guérir les blessures, en sorte que nous puissions prévenir la progression de ce drame de notre époque » (AL 246). Sont également abordées, les mariages mixtes, les mariages avec disparité de culte, et la situation des familles qui ont en leur sein des personnes à tendance homosexuelle.

Il y est répété le respect à avoir à leur encontre et le refus de toute discrimination injuste ou de toute forme d’agression et de violence. La partie finale du chapitre est précieuse sur le plan pastoral : « Quand la mort transperce de son aiguillon » évoque le thème de la perte des personnes chères et du veuvage.

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.