Chine/Vatican: l’Accord provisoire sur la nomination des évêques signé entre les deux Etats

Chine/Vatican: l’Accord provisoire sur la nomination des évêques signé entre les deux Etats

Le Vatican a annoncé par un communiqué en date de ce jour Samedi 22 septembre 2018, la signature, à Pékin, d’un « accord provisoire » avec la République populaire de Chine « sur la nomination des évêques ». La concrétisation de ce rêve vient au terme de plusieurs années de négociations entre le Saint Siège et la République populaire de Chine.

Plusieurs fois annoncée, la signature de cet accord provisoire intervenu ce jour est finalement devenue une réalité. Fruit de négociations qui durent depuis plusieurs années entre le Saint-Siège et Pékin, cet accord vise selon “Vatican” à remédier à la division des catholiques chinois entre une Eglise Officielle contrôlée par le pouvoir  et dont sept des évêques ne sont pas reconnus par Rome et une Eglise qualifiée de clandestine dont les trente évêques ne sont pas reconnus par Pékin.

Dans la négociation,le Saint Siège à œuvrer à mettre ensemble ces deux communautés. En effet, après un rapprochement réciproque , l’Accord provisoire sur la nomination des évêques a été signé ce samedi 22 Septembre 2018 à Pékin avec le souhait que ces derniers travaillent à la consolidation entre les fidèle de l’Eglise en Chine, au bien des chinois et à la paix entre les communautés.

La conclusion des négociations ayant abouti à la signature de cet accord provisoire a eu lieu entre Mgr Antoine Camilleri, sous-secrétaire pour les Rapports du Saint-Siège avec les États, et S.E. Wang Chao, vice-ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, respectivement chefs des délégations vaticane et chinoise. 

Déclaration du directeur de la salle de presse du Vatican suite à la signature de l’accord:

Suite à la publication de l’accord signé par les deux parties, Greg Burke, directeur de la salle de presse du saint Siège  a rendu public un communiqué dans lequel il explique en substance que ce qui vient de se passer n’est que le début d’un processus. Lire ci-dessous la publcation de Greg Burké.

La déclaration de Greg Burke:


Suite à la publication de cet accord, le directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, Greg Burke a fait cette déclaration : «Ceci n’est pas la fin d’un processus. C’est le début ! Il s’agit d’un dialogue, d’une écoute patiente de la part des deux parties, même quand les personnes ont des points de vue très différents. L’objectif de l’accord n’est pas politique mais pastoral, en permettant aux fidèles d’avoir des évêques qui sont en communion avec Rome mais en même temps reconnus par les autorités chinoises.»

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :