Audience Générale : le Pape François attire l’attention sur le sens véritable de Noel

Audience Générale : le Pape François attire l’attention sur le sens véritable de Noel

Nous sommes dans le mois de Décembre ; un mois particulièrement animé. Déjà, les sapins, les lumières multicolores, la décoration des magasins et autres lieux de ventes de jouets et autres accessoires annoncent un événement : la fête de Noël. Si pour « Monsieur tout le monde » la fête de Noël annonce des moments festifs et de réjouissances,revêt-il le même sens ?

Certainement non. Pour nous ramener au sens véritable de Noël,le Saint père, le Pape François nous rappelle le premier Noël de l’histoire.Qu’ils’agisse de Marie, «vierge qui sera mère», ou de Joseph, «un père d’un fils sans l’avoir généré», Noël a apporté dans leur vie des changements inattendus. C’est ce changement que nos devons aussi rechercher toutes les fois que  nous célébrons cette fête qui marque la présence du fils de Dieu au milieu des hommes.

Aussi, selon le saint père, qui a abordé le sujet ce Mercredi 19 Décembre 2018 lors du cycle de catéchèses sur le « Notre Père », «Noël est la victoire de l’humilité sur l’arrogance, de la simplicité sur l’abondance, du silence sur le vacarme,de la prière sur ‘mon temps’, de Dieu sur mon ego».. Il s’agit d’ouvrir son cœur aux surprises de Dieu et non de céder au «vacarme du consumérisme».

En ce premier Noël, c’est dans la nuit que survient «la plus grande des surprises» : «le Très-Haut est un petit bébé et la Parole de Dieu est un enfant, “incapable de parler”». Il est accueilli non pas parles autorités ou des ambassadeurs, mais par de simples bergers qui, avertis parles anges, accourent sans attendre. Ainsi, poursuit le Pape, «Noël est la célébration de l’inédit de Dieu, ou mieux encore, d’un Dieu inédit qui renverse nos logiques et nos attentes».

Comment vivre Noël ?

Pour le saint père, le chrétien catholique ne doit vivre et fêter Noël comme une fête mondaine. Vivre Noël, estime-t-il, c’est accueillir sur terre les surprises du ciel.  Célébrer Noël consiste à faire comme Jésus, descendu pour se mettre au service de ceux qui en ont besoin. C’est faire comme Marie qui se fie docilement à Dieu et faire comme Joseph qui se lève pour réaliser la volonté de Dieu qui lui parle dans le silence de la nuit. Malheureusement, déplore le Pape François, on peut se tromper de fête et préférer à la nouveauté du Ciel à la routine de la terre! Il exhorte les fidèles à ne pas faire de Noël «une fête mondaine» et à ne pas mettre de côté «le Roi de la fête». Le Pape les invite ainsi à se recueillir en silence devant la crèche, à veiller en priant plutôt que de se laisser entraîner sur la voie des futilités. Pour finir, le souverain Pontife invite les fidèles venus à l’audience général de ce Mercredi de prendre comme référence Marie, Joseph et Jésus pour que le rôle dédié à chacun d’eux.

À propos de l’auteur

Lebon administrator

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :